• PNG - 107.2 ko
    Philippe Pozzo di Borgo - Président d’honneur de l’IRME
  • JPEG - 54.9 ko
  • JPEG - 57.3 ko
  • JPEG - 60.3 ko
  • JPEG - 55.9 ko

Accueil > La recherche > Recherche clinique > L’IRME promoteur

L’IRME promoteur

L’IRME est promoteur d’études cliniques

Qu’est ce que la recherche clinique ?

La médecine ne sait pas encore guérir certaines pathologies.
Les chercheurs (recherche fondamentale) doivent trouver de nouveaux moyens pour mieux connaître, comprendre puis traiter ces maladies.
Avant de proposer ces nouveaux moyens à toutes les personnes concernées, il faut s’assurer qu’ils sont efficaces et bien tolérés.
Ils doivent donc obligatoirement être testés chez l’homme : ce sont les études ou essais cliniques.
Un essai clinique peut être proposé à toutes personnes souffrant de la maladie concernée et répondant aux critères définis par le protocole de la recherche.

Qu’est qu’un promoteur d’études cliniques ?

C’est une personne physique, une société ou une institution, qui prend l’initiative d’une recherche biomédicale et en assume la responsabilité : rédaction du protocole de recherche, organisation de la recherche dans un ou plusieurs centres d’investigation, gestion des données des patients, analyse des données cliniques recueillies.
L’étude clinique peut être monocentrique et ne concerne qu’un site (centre hospitalier) ou multicentrique, impliquant alors plusieurs sites qui appliquent le même protocole de recherche.
Un comité de pilotage constitué des investigateurs impliqués dans les différents sites se réunit régulièrement afin de réaliser des analyses intermédiaires, à partir des données cliniques récupérées.

Qu’est ce qu’un investigateur ?

Le médecin qui dirige, coordonne et surveille la réalisation de la recherche biomédicale est un investigateur.
L’investigateur est responsable de la protection, de la santé et du bien être des personnes qui se prêtent à la recherche.
S’il y a plusieurs investigateurs sur un lieu, le promoteur désigne parmi eux un investigateur principal.

Le Comité de protection des personnes (CPP)

Le Comité de Protection des Personnes examine chaque projet de recherche, ses objectifs et son intérêt médical. Il vérifie si le rapport entre le bénéfice attendu pour la personne et les risques que présentent la recherche est acceptable et si la protection ainsi que l’information des personnes sont bien assurées.
L’avis favorable du CPP est obligatoire pour débuter une étude clinique.