• PNG - 107.2 ko
    Philippe Pozzo di Borgo - Président d’honneur de l’IRME
  • JPEG - 54.9 ko
  • JPEG - 57.3 ko
  • JPEG - 60.3 ko
  • JPEG - 55.9 ko

Résultats de l’appel d’offres IRME 2018

Les équipes soutenues par l’IRME en collaboration avec l’AFM

  • Approche combinatoire pour le trauma de la moelle épinière chez le rat : biomatériaux et cellules souches
  • Thérapie génétique de la spasticité après une lésion de la moelle épinière
  • Greffes de neurones corticaux dérivés de cellules souches pluripotentes induites humaines pour le traitement de lésions corticales
En savoir plus

Dons et legs

Pour que les recherches avancent et soient enfin possibles chez le patient traumatisé faites une donation, pour agir dès maintenant ou léguer votre patrimoine à l’IRME
Avec votre donation ou votre legs, L’IRME créera un Prix destiné à récompenser chaque année un ou plusieurs chercheurs dont les travaux (...)

En savoir plus

Revue de presse

Des chercheurs marseillais viennent de montrer l’importance des motoneurones de la moelle épinière dans la transition vers le premier pas.

Retrouver l’article sur le site de "La Provence" et l’article du CNRS sur la parution de l’étude ou le résumé dans notre section La recherche > Publications > CNRS

En savoir plus

Recherches financées

En 2017, 3 projets sont subventionnés par l’IRME :

  • GUEROUT Nicolas - Faculté de Médecine de Rouen
  • SOARES Sylvia - UM119/UMR8246U1130 Neurosciences Paris Seine
  • NEUNLIST Michel - Faculté de Médecine Nantes

Retrouvez plus de détails sur les recherches financées ces dernières années.

En savoir plus

Aux amis de l’IRME et à tous ceux ou celles qui viennent de nous découvrir

Les liaisons traumatiques de la moelle épinière surviennent chaque jour et peuvent nous toucher à n’importe quel moment.

Paradoxalement, alors que l’on parle peu des avancées de la recherche dans ce domaine, nous sommes prêts, grâce aux années passées à accumuler des données fondamentales, d’aboutir et d’appliquer en clinique des traitements capables d’améliorer l’avenir des traumatisés récents et anciens.

Polythérapie, reconstruction médullaire, thérapie génique sont les trois thérapeutiques que nous pouvons enfin appliquer. Notre objectif est résolument de pouvoir proposer un traitement aux patients.
Notre nouveau protocole de greffes en préclinique devrait être appliqué dans des délais relativement courts.
Forts des premiers essais chez l’homme et de l’enseignement tiré du relatif échec de la première étude, protocole et technique ont été réadaptés et des résultats chez l’animal pourront être analysés très prochainement.

Parallèlement, des équipes travaillent sur la douleur, la spasticité, la rééducation intensive avec des résultats prometteurs.

Nous faisons plus que jamais appel à votre générosité pour permettre à toutes ces thérapies émergentes d’aboutir.
Nos budgets sont entièrement dédiés aux équipes de recherche, n’hésitez pas à nous demander des compléments d’information, vous pouvez alors, affecter vos dons à un projet précis.

Faites connaître l’IRME !

Nous comptons sur vous et vous en remercions.

Professeur Marc Tadié